Getting Payday Loans In California should be thought of many times. Of course, the choice is not that easy, as there exist great number of different preparations. Notwithstanding, Cialis is the one that definitely differs from all other products.

 


Étude d’aide à la qualification et d’énumération des impacts des bibliothèques de lecture publique 2018

Étude d’aide à la qualification et d’énumération des impacts des bibliothèques de lecture publique

Auteur(s) : Pierre Le Quéau, Olivier Zerbib, Élise Butel, Cécile Martin, Samuel Périgois
Une étude pilotée par l'OPC
Les questions d'évaluation agitent le domaine de la lecture publique depuis de nombreuses années. En témoignent les travaux menés sur les usages, les impacts et la valeur des bibliothèques, qui abordent la diversité des effets des bibliothèques ayant trait à des dimensions culturelle, sociale, économique, éducative, citoyenne, etc. La problématique de l’évaluation est réinterrogée aujourd’hui avec les mutations en cours (modification des pratiques culturelles et des pratiques professionnelles, dématérialisation et essor du numérique, démarches innovantes, participatives et développement d’équipements « troisième lieu »…) et les débats sur les nouveaux services proposés aux usagers par les bibliothèques, sur leurs horaires d’ouverture, par exemple.

La Direction générale des médias et des industries culturelles du ministère de la Culture, en lien avec la commission advocacy de l’Association des bibliothécaires de France, a lancé un chantier sur les impacts des bibliothèques au niveau national. L’Observatoire des politiques culturelles accompagne cette démarche qui vise à disposer d’une vision d’ensemble de la diversité des impacts des bibliothèques territoriales françaises, à travers la constitution d’un référentiel commun, utile aux professionnels de la lecture publique. Ce schéma général d’énumération raisonnée des impacts sera mis en perspective avec la réalité de plusieurs sites en France, qui ont réfléchi à ces problématiques ou ont développé des pratiques intéressantes en termes d’évaluation.

Ce travail, piloté par l’OPC, sera réalisé par Pierre Le Quéau (maître de conférences en sociologie à l’Université Grenoble Alpes), Olivier Zerbib (maître de conférences en sociologie à l’Université Grenoble Alpes), Élise Butel (chargée de mission), Cécile Martin (directrice des études à l’OPC) et Samuel Périgois (chargé de recherche, OPC).

Début des travaux
: janvier 2018
Fin des travaux : printemps 2018